MFR Bel Aspect 306 Chemin de Bel Aspect 81600 Gaillac
05 63 81 21 50

« Je vis mon métier comme une passion ». Christophe Régnier le dit d’une voix douce, mais assurée. Il succède à Joël Godier au poste de directeur de la Maison familiale et Rurale Bel Aspect, après un long parcours de 18 ans dans le réseau national des Maisons Familiales et Rurales, qui lui a fait faire un tour de France. Une de ses premières initiatives, symbolique, a été d’accueillir les voisins de la MFR. Une façon de donner son importance au « territoire », l’un des maîtres mots des MFR. « Et la première échelle de ce territoire, c’est le voisinage » insiste le nouveau directeur. Il a aussi rencontré les élus locaux et les partenaires économiques du « Pays », un gisement de maîtres de stages et de relations professionnelles que la MFR sait entretenir.

Bel Aspect a fait sa rentrée avec 264 élèves, autant dire au complet. Au-delà, l’État ne financerait plus. C’est donc du côté de la formation continue qu’il faudra chercher l’axe de développement. Actuellement, 150 adultes, sous différents contrats et statuts, y effectuent des formations de durée variable.

Formation initiale et continue

« C’est à la fois notre marge de manœuvre, mais aussi notre identité ». Depuis son arrivée, en août, Christophe Régnier, aux côtés de Nicole Sanchez, la présidente, et des équipes administratives et pédagogiques, a revu des points d’organisation pour mieux intégrer formations initiale et continue.

La MFR a déjà sa feuille de route, avec ses temps forts comme le concours international de taille de vigne (3 jours en mars 2011), son plan de développement des nouvelles technologies, où Bel aspect était un peu à la traîne, et la consolidation des réformes. Avec la première sortie d’une promotion de CAP « Petite Enfance », le BP JEPS (Jeunesse et Sports), le nouveau Bac Pro commerce en 3 ans. Et, côté travaux, la construction de deux nouvelles salles de cours. J.-A. L.